Après deux ans d’absence pour cause de pandémie, le Salon Rétromobile est de nouveau à l’affiche au parc des expositions de Paris. Fidèle à la tradition, de nombreuses expositions et animations enrichiront ce rendez-vous de passionnés.  Pour n’en citer que quelques-uns, une rétrospective de la saga Gordini de 1947 à 1971, les 50 ans de la Renault 5, un hommage à la Lamborghini Countach ou aux voitures de rallye Groupe A, 80 années de modèles mythiques Citroën mais aussi la réplique du Fardier de Cugnot ou l’aérotrain TRIDIM de Jean Bertin pour ne citer qu’eux.

Le salon Rétromobile ouvre ses portes mercredi 16 mars à 10 heures jusqu’au dimanche 20 mars à 19 heures.

Horaires : 10 h – 19 h (nocturne mercredi et vendredi : 22 h)


Le Salon Epoqu’auto de Lyon 42ème édition est enfin là ! 

800 exposants, 70 000 m² de surface dont 7000 m² consacrés aux plateaux d’exception, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Les Automobiles Simca, la Fondation Berliet bien sûr, les magazines AutoDiva et Youngtimers ainsi que de somptueuses Bentley ou encore des Tricycle Cars garniront notamment ces plateaux d’exception.

Le salon ouvre ses portes vendredi 6 novembre à 9 heures jusqu’à dimanche 7 novembre.

Horaires :
vendredi : 9 h 00 – 21 h 00
samedi : 9 h 00 – 19 h 00 
dimanche : 9 h 00 – 18 h 00 

Vente aux enchères dimanche à 14 h 00 hall 6 

Le pass sanitaire est nécessaire pour l’accès au salon, possibilité d’être testé sur place par test antigénique facturé 22 €.

Des photos inédites de la collection Schlumpf en 1977 !


Voici un témoignage inédit en photos de la collection des frères Schlumpf quelques mois seulement après leur découverte par les ex-salariés de l’usine.

Pierre Nicolas, le journaliste-présentateur bien connu des sudistes qui a longtemps officié sur les ondes de FR3 puis France 3 Midi-Pyrénées était alors en 1977 à Strasbourg pour suivre ses études de journalisme lorsque cette collection rarissime sera exposée au public.


Découvrez son témoignage ainsi que les photos disponibles sur son compte Facebook :

“Je m’appelle Rosalie . Je gagnais 1560 Francs ( avant d’être licenciée de l’usine) Gluck”. Cette affiche sur le capot d’une Porsche 910 a toute une histoire . Elle commence pour moi en 1966. J’ai 12 ans et je feuillette l’Auto Journal . Un long article relate un conte de fées. Selon son auteur, il y aurait “dans l’Est de la France” une usine fermée aux regards de tous et qui contiendrait la plus belle collection au monde de voitures anciennes. Pas de photos. Le nom des propriétaires et l’endroit ne sont pas précisés . Fin de la 1ére partie.11 ans plus tard un empire vacille a Mulhouse et dans la vallée de Malmerspach. Les filatures Schlumpf licencient a tour de bras . La CFDT syndicat de lutte à l’époque, investit en Mars 1977 un entrepot dans la ville. C’est la collection Schlumpf . Celle là même dont on parlait si mystérieusement. Dans les années 60 les voitures arrivaient ici par trains entiers . Les salariés la saisissent comme un trésor de guerre. Ils estiment cette folie responsable des licenciements et ils n’ont pas vraiment tort. Les débuts de l’occupation sont musclés. Puis en Juillet ils ont l’idée ( et le culot) d’ouvrir l’endroit au public. Je m’y précipite. Les voitures sont là belles et poussiéreuses posées les pneus souvent à plat sur du gravier blanc. Certaines sont partiellement désossées d’autres en cours de restauration . Je n’ai que 2 pellicules, je mitraille tout . Il y en a trop . Lorsque j’arriverai aux Bugatti Royale je n’aurai plus que mes yeux pour éterniser la scène . On pouvait les approcher les toucher poser sa main dans leur poussière d’éternité. 🙂 Il n’y avait pas grand monde . C’était un privilège que d’y être.”

Un article pour en savoir plus sur l’histoire de la collection Schlumpf :
https://www.largus.fr/actualite-automobile/cite-de-lautomobile-lhistoire-incroyable-du-musee-schlumpf-10262392.html

Le Salon Rétromobile est de nouveau présent au parc des expos de Paris et il sera comme d’habitude riche en expositions et animations :   une trentaine de tracteurs pour la première fois à Rétromobile, les sportives mythiques des années 90,  une rétrospective du constructeur tchécoslovaque Tatra, 3 mecs en tobec qui rallier Paris à l’Alpes d’Huez au guidon de trois Motobécane D45S, les démonstrations dynamiques  et bien d’autres merveilles encore à découvrir.

Le salon Rétromobile ouvre ses portes mercredi 5 février à 10 heures jusqu’au dimanche 9 février à 19 heures.
Horaires : 10 h – 19 h (nocturne mercredi et vendredi : 22 h)

A l’occasion du centenaire de Citroën, 100 véhicules se sont installés rue Linois à Paris dans le XVème arrondissement tout près de l’ancienne usine Citroën.

L’opération “Born Paris XV*” représente un véritable musée à ciel ouvert visible du 14 au 16 juin 2019 et comprend :

  • 4 concept cars
  • 74 modèles emblématiques
  • 14 modèles issus du sport automobile
  • 3 modèles symbolisant l’aventure automobile
  • 5 modèles de la gamme actuelle

*Né Paris XV

La 32 ème édition du salon champenois du véhicule de collection se tiendra ce week-end du 9 et 10 mars.

L’édition 2019 fêtera le centenaire de Citroën et a retenu le thème “Scènes de rue” afin de récompenser les meilleures décorations et animations pour le concours des stands.

Le salon ouvrira le samedi 9 mars 2019 à 9 heures 30 jusqu’à 19 heures et le dimanche 10 mars de 9 heures 30 à 18 heures.

Le Salon Rétromobile revient au parc des expos de Paris et il sera comme à son habitude florissant en expositions et animations : les 100 ans de Citroën ainsi que les 60 ans de la Mini et les 100 ans des motos Gnome et Rhône, l’impressionnant Berliet T100 ainsi qu’un char Panzer IV et un Sherman et bien d’autres merveilles encore à découvrir.

Le salon Rétromobile ouvre ses portes mercredi 6 février à 10 heures jusqu’au dimanche 10 février à 19 heures.
Horaires : 10 h – 19 h (nocturne mercredi et vendredi : 22 h)